Livraison gratuite à partir de 10€

x

Free shipping > 10€

See all socks

La Furia Roja
La Furia Roja
La Furia Roja
La Furia Roja
  • Charger l'image dans la galerie, La Furia Roja
  • Charger l'image dans la galerie, La Furia Roja
  • Charger l'image dans la galerie, La Furia Roja
  • Charger l'image dans la galerie, La Furia Roja

La Furia Roja

Prix normal
€8,95
Prix réduit
€8,95
Prix normal
€9,95
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du paiement.

Après avoir remporté l'Euro 2008, l'Espagne est arrivée en Afrique du Sud avec les projecteurs braqués sur elle en tant que principal candidat au titre.

La campagne a débuté par dix victoires lors des qualifications, mais la phase à élimination directe a donné aux Espagnols quelques soucis après leur défaite face à la Suisse, ce qui a fait douter de leur potentiel. Avec des victoires marginales contre le Honduras, le Chili, le Portugal, le Paraguay et l'Allemagne (souvenons-nous de l'inoubliable but tête de Carles Puyol), l'Espagne a affronté une équipe néerlandaise au sommet de sa forme.

Des joueurs comme Robben, le capitaine Giovanni van Bronckhorst, Robin Van Persie, Dirk Kuyt, Rafael Van de Vaart, Wesley Sneijder et Mark Van Bommel, pour n'en citer que quelques-uns, menaient le Brésil d’Europe, mais face à une équipe de six joueurs du FC Barcelone, tout le monde sentait les chances étaient en faveur de la Roja.

Pendant les 120 minutes, les deux équipes se sont livrées une lutte acharnée pour le trophée de la Coupe du monde de la FIFA, les Néerlandais terminant avec un homme en moins après le double carton jaune de Heitinga.

Ce n'est qu'à la 116e minute que le taureau espagnol s'est déchaîné lorsque Cesc Fábregas a vu Iniesta sur la droite après une déviation de l'adversaire. La balle a atteint le magicien de Fuentealbilla, et vous connaissez la suite. Chaque seconde est devenue une explosion de passion et de larmes, les coeurs battaient à la chamade.

Le but d'Iniesta à la 116e minute incarnait le cri de gloire d'une nation qui avait attendu deux ans avant de connaître sa première grande gloire. L'année 2010 a confirmé que la Roja est l'une des équipes les plus légendaires de l'histoire du football.

Des pieds d'Andrés Iniesta, l'Espagne a déchaîné toute sa Furia Roja et a fait la fête en arborant un maillot blanc frappé des mots "Dani Jarque : siempre con nosotros" (toujours avec nous) – Dani est décédé en 2009 après avoir dédié toute sa carrière à l’Espanyol

  • Chaque achat contribue à soutenir l'intervention d'urgence contre le covid-19.
  • Comprend un autocollant cadeau avec l'illustration qui a inspiré cette pièce
  • Design unique créé par des artistes invités
  • De purs objets de mode - aucun sponsoring officiel
  • 80% Coton peigné 17% Polyamide 3% Élasthanne
  • Fabriqué au Portugal
  • Lavage à la main, à l'envers, max. 40 degrés
  • Ne pas mettre au sèche-linge
  • Ne pas repasser
  • Ne pas faire de nettoyage à sec
  • Ne pas utiliser d'eau de javel
FR
FR